posté le 15/12/10

Gloria Swanson (1899-1983)


 

 


 

  
Gloria Josephine Mae Svensson,
dite Gloria Swanson

est une actrice américaine

née le 27 mars 1899 à Chicago




Gloria Swanson commence sa carrière en 1913 aux studios d'Essanay

à Chicago sous le nom de Gloria Mae.

Gloria Swanson joue dans des rôles de cœur à prendre,

de midinette assistée, rôle très à la mode à l'époque.

Elle joue son premier rôle important dans "Après la plus le beau temps"

(Don't change you husband, 1919) de Cecil B. DeMille.

Elle sera dirigée par Cecil B. DeMille dans six films

qui seront tous des triomphes.

 

 

 

  "Après la pluie, le beau temps"

 

 

En 1925, elle tourne en France dans "Madame Sans-Gêne", un film réalisé

par Léonce Perret, ami de son troisième mari, le marquis Henri de la Falaise.

Elle travaille sur plusieurs projets avec Joseph Patrick Kennedy, patriarche du clan politique des États-Unis, en faisant ses débuts de productrice.

Sa première expérience en tant que productrice n'est pas très heureuse.

Pour son premier film produit, le projet est vite abandonné pour

dépassement excessif du budget prévu.

 

 

  "Madame Sans-Gêne"

 
 

Elle met toute son énergie et sa fortune (et celle de ses amis)

dans la production d'un second film, "Faiblesse humaine"

(Sadie Thompson de Raoul Walsh, 1928) en s’attribuant le premier rôle.

Le film devient un succès commercial et critique incontestable, ce qui la

catalogue comme femme volontaire et audacieuse.

Elle y joue le rôle d’une prostituée violée par un religieux fanatique,

ce qui lui vaut sa première nomination en tant que meilleure actrice.

 

 

"Faiblesse humaine"

 
 

L'année suivante, elle reçoit sa deuxième nomination pour son rôle

dans le film "The trespasser" (L'intruse de Edmund Goulding, 1929).

 

 

 


 

 

 

Sa compagnie de production réalise un film audacieux, "Queen Kelly"

(La reine Kelly, 1928) réalisé par Erich von Stroheim.

Ce dernier organise un désordre financier, le tout additionné de

scènes érotiques considérées comme libertines pour l’époque.

Le film n’a que peu de succès en Europe et il est retiré de l'affiche

aux États-Unis, ce qui marque la fin de carrière d’Erich Von Stroheim.

 

 

  "Queen Kelly"

 

 

Les journalistes condamnent trop tôt la carrière cinématographique

de Swanson, en l’invitant à travers certains articles fallacieux

à se retirer en 1934.

Après quelques tentatives de retour, elle réussit à s’imposer dans le film

"Boulevard du crépuscule" (Sunset Boulevard, 1950) de Billy Wilder,

où elle interprète un rôle très proche de sa vie.

Elle reçoit sa troisième nomination pour ce film.

 

 

  "Boulevard du crépuscule"

 

 

Elle termine sa carrière avec "747 en péril"

(Airport 1975 de Jack Smight) en 1974.

 

 

 


 

 

Elle décède le 4 avril 1983 à New York

 

 

 


 

 

 

 

 

Filmographie (non exhaustive)

     

    Pour le meilleur et pour le pire

    (For better, for worse de Cecil B. DeMille, 1919)

     

     

L'admirable Crichton

(Male and female de Cecil B. DeMille, 1919)
 

     

    L'échange

    (Why change your wife? de Cecil B. DeMille, 1920)

  

    The great moment de Sam Wood (1921)

     

     

    Le coeur nous trompe

    (The affairs of Anatol de Cecil B. DeMille, 1921)

 

    Her gilded cage de Sam Wood (1922)

     

     

    Le droit d'aimer (Beyond the Rocks de Sam Wood, 1922)

 

    La huitième femme de Barbe Bleue

    (Bluebeard's Eighth wife de Sam Wood, 1923)

     

     

    Zaza de Allan Dwan (1923)

 

    Tricheuse (Manhandled de Allan Dwan, 1924)

     

     

    Larmes d'une reine

    (Her love story de Allan Dwan, 1924)

     

     

    Vedette (Stage struck de Allan Dwan, 1925)

 

Fine manners de Richard Rosson (1926)

     

    Sunya (The loves of Sunya de Albert Parker, 1927)

 

    Indiscret

    (Indiscreet de Leo McCarey, 1931)

     

     

    Cette nuit ou jamais

    (Tonight or never de Mervyn LeRoy, 1931)

 

    Musique dans l'air

    (Music in the air de Joe May, 1934)

 

    Les week ends de Néron (Mio figlio Nerone de Steno, 1956)

     

     

Mais aussi   

Society for sale (de Frank Borzage, 1918)

Her decision (de Jack Conway, 1918)

Station content de Arthur Hoyt (1918)

You can't believe everything de Jack Conway (1918)

Every woman's husband de Gilbert P. Hamilton (1918)

Shifting sands de Albert Parker (1918)

The secret code de Albert Parker (1918)

Wife or country de E. Mason Hopper (1918)

Le calvaire de Mme Mallory (The impossible Mrs Bellew de Sam Wood, 1922)

La dictatrice (My american wife de Sam Wood, 1922)

Prodigal daughters de Sam Wood (1922)

Les loups de Montmartre (The humming bird de Sidney Olcott, 1924)

Scandale (A society scandal de Allan Dwan, 1924)

Wages of virtue de Allan Dwan (1924)

The masquerade de Dave Fleischer (1924)

Le prix d'une folie (The coast of folly de Allan Dwan, 1925)

The untamed lady de Frank Tuttle (1926)

Quelle veuve ! (What a widow ! de Allan Dwan, 1930)

Parfait accord (Perfect understanding de Cyril Gardner, 1933)

Papa se marie (Father takes a wife de Jack Hively, 1941)

Three for bedroom C de Milton H. Bren (1952)

 

Portraits

 

 

 


 

 

 


 

  


 

 

 


 Commentaire

 

1. Esuna  le 21-06-2010 à 19:35:02

Merci pour cet article. Quelle belle actrice !
Gros gros bisouxxx et à bientôt

 


 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article