posté le 05/12/10

Kevin Spacey (1959-)

 

 

 

 

 

Kevin Spacey Fowler est né le 26 juillet 1959

à South Orange, New Jersey aux Etats-Unis. 



Kevin Spacey débute dans le théâtre en 1981.

Il passe ensuite à la télévision où, en 1986, il tourne dans la série "Un flic dans la mafia". A cette époque, on peut déjà remarquer sa façon très particulière de jouer. 

La même année, sur les conseils d'un de ses amis de classe, Val Kilmer, il suit les cours d'art dramatique de Juilliard school. et débute, après être monté sur les planches à Broadway, sa carrière cinématographique avec un petit rôle dans "La brûlure" (Heartburn) de Mike Nichols aux côtés de Jack Nicholson et Meryl Streep. 



 

  "La brûlure"

 

 

A partir de 1987, l'acteur collectionne les personnages de "méchant" : 

voisin intrigant dans

 

 

  "Jeux d'adultes" (Consenting Adults de Alan J. Pakula, 1992)

 

 

ou cadre sadique à Hollywood dans

 

 

 

  "Swimming with Sharks" (de George Huang, 1995,

prix de la critique au festival de Deauville).

 

 

Il accède à la notoriété grâce à sa performance de suspect infirme et énigmatique dans "Usual suspects" (de Bryan Singer, 1995) pour lequel il reçoit l'Oscar du Meilleur second rôle,

 

 

 

"Usual suspects"

 

 

et de tueur psychopate dans "Seven"

(Se7en, de David Finsher, 1996).

 

 

"Seven"

 

 

L' année suivante, il tourne, sous la direction d'Al pacino,

"Looking for Richard" (1997).

 

 

"Looking for Richard"

 


Il aime entretenir une certaine ambivalence à l'écran,

comme le montrent ses performances dans

 

 

 

"L.A. Confidential" (de Curtis Hanson, 1997)

 

et

 

 

 "Minuit dans le jardin du bien et du mal"

 (Midnight in the Garden of Good and Evil de Clint Eastwood, 1998). 

 

Il réalise en 1996 premier long métrage, "Albino Alligator".

 

 


 

 

Il décroche son deuxième oscar (meilleur rôle masculin) en 2000

grâce à sa composition d'un père de famille en pleine crise existentielle dans le  "American Beauty" de Sam Mendes.

 

 

 

  "American beauty"

 

 

Les quelques mauvais choix

 

 

 

"Ordinary Decent Criminal" (de Thaddeus Sullivan, 2000),

 

 

 

"Un monde meilleur" (Pay it forward de Mimi Leder, 2000),

 

 

"K-Pax" (L'homme qui vient de loin de Iain Softley, 2001)

 

 

qu'il fait par la suite et l'échec commercial de sa

deuxième réalisation,

 

 

 

  "Beyond the Sea",

 

 

n'entament en rien le crédit que lui accorde

les studios hollywoodiens.

C'est ainsi qu'on le retrouve en tête d'affiche de "La vie de David Gale"  

(The Life of David Gale de Alan Parker, 2003)

 

 

 

"La vie de David Gale"

 

 

et dans la peau du machiavélique Lex Luthor dans l'adaptation

du comic book "Superman Returns" (de Bryan Singer, 2006).

 

 

"Superman returns"

 

 

Confessant qu'il est homme de théâtre avant tout, Kevin Spacey est depuis 2003 le directeur artistique de l'Old Vic Theatre de Londres, qui a connu de grands jours sous Laurence Oliver et John Gielgud, Spacey y a interprété avec succès le rôle de Richard II de William Shakespeare (automne 2005), et celui de l'acteur alcoolique Jim Tyrone dans la dernière pièce d'Eugene O'Neill "Une Lune pour les déshérités"

(automne 2006).

 

En juin 2008, il est nommé professeur d'art dramatique à l'Université d'Oxford et commence à enseigner au début de l'année universitaire, en octobre.

 

 

 

Citations                                                                                                                       

 


"moins vous en savez sur moi, plus c'est facile de vous convaincre que je suis unpersonnage à l'écran". 

 

"Avec tous les rôles de tordus que j’ai joués au cinéma, les gens sont persuadés que je suis quelqu’un de sombre et de mystérieux. C’est n’importe quoi : je suis un gentil garçon."

 

 

 Filmographie                                                                         

 

  

Working Girl (Mike Nichols, 1988) 

 

 

Rocket Gibraltar (Daniel Petrie, 1988)

 

 

See no Evil, hear no Evil (Arthur Hiller, 1989) 

 

 

Dad (Gary David Goldberg, 1989)

 

 

Henry and June (Philip Kaufman, 1990)

 

 

A show of force (Bruno Barreto, 1990)

 

 

Glengarry Glen Ross (James Foley, 1992)

 

 

Tel est pris qui croyait prendre (The Ref, Ted Demme, 1994)

 

 

Iron Will (Charles Haid, 1994)

 

 

Alerte! (Outbreak, Wolfgang Petersen, 1995) 

 

 

 

 

Le droit de tuer? (A time to Kill, Joel Schumacher, 1996)

 

 

  Le négociateur (F. Gary Gray, 1998) 

 

 

Hollywood Sunrise (Anthony Drazan, 1998)

 

 

The big Kahuna (John Swanbeck, 1999)

 

 

The shipping news (Lasse Hallström, 2001)

 

 

Shackleton's Antarctic adventure (2002)

 

 

 Austin Powers dans Goldmember (Jay Roach, 2002)

 

 

The United States of Leland (Matthew Ryan Hoge, 2004)

 

 

Edison (David J. Burke, 2005)

 

 

 Las Vegas 21 (Robert Luketic, 2008) 

 

 

 Recount (Jay Roach, 2008)

 

 

  Telstar (Nick Moran, 2008)
 
 

  Moon (Duncan Jones, 2009)
 
 

  Le psy d'Hollywood (Jonas Pate, 2009)
 
 

  Les chèvres du Pentagone (Grant Heslov, 2009)

 

 

 

Commentaires


 

1. esuna  le 28-09-2008 à 11:41:53  (ton film)

 

waoooh ! j'avais jamais pas remarqué qu'il avait joué autant de rôles !
Bisouxxxxxxxxx

 

2. malabalove  le 28-09-2008 à 23:25:37  (ton film)

J'adore cet acteur et particulièrement dans american beauty...
J ai aussi aimé kpax, film qui n a pas fait l unanimité...

Super blog, je m eclate a+

Bardebrume.

 


 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article