posté le 12/11/17

Rasta rockett

 

 

 

Jamaïque, 1987. Tandis que son copain Sanka Coffie remporte le titre tant convoité de meilleur pilote de pushkart, un sport local qui se dispute dans des caisses à savons lancées à toute allure, Derice Bannock s'entraîne intensivement afin d'être sélectionné pour les Jeux Olympiques de Séoul qui doivent se disputer durant l'été 1988. Mais au cours des éliminatoires, les deux favoris, Derice et un athlète chauve du nom de Yul Brenner chutent par la faute d'un autre concurrent, Junior Bevil. Déçu d'avoir ainsi raté sa sélection, Derice décide de relever un nouveau défi et se jure bien de représenter la Jamaïque aux JO, quelle que puisse être la discipline...

 

 

 

Fiche technique                                                                                                                                        

 

 

Titre original : Cool runnings

Réalisateur : TURTELTAUB Jon

Scénario : Lynn SIEFERT, Tommy SWERDLOW, Michael GOLDBERG

Musique : Hans ZIMMER

Pays : Etats-Unis

Date : 1993 (sortie)

Genre : Comédie

Durée : 98mn

Couleur

Interprètes : LEON, John CANDY, DOUG Doug E., YOBA Malik, LEWIS Rowle D., BARRY Raymond J., OUTERBRIDGE Peter, COEUR Paul

 

 

Histoire                                                                                                                                                    

 

 

Les JO d'hiver à Calgary, en février 1988, sont entrés dans les annales du sport avec la toute première participation de la Jamaïque à l'épreuve du bobsleigh à deux et quatre. Une incroyable odyssée qui a inspiré le film. L'idée de faire participer cette île à des jeux d'hiver a germé dans l'esprit de 2 hommes d'affaires américains, George B. Fitch et Willima Malloney. Cest en observant les petits Jamaïcains dans leur loisir favori, le Push Car (une caisse à savon avec quatre roues) que les deux compères y découvrent d'étonnantes ressemblances avec le bobsleigh. Le projet est validé par les autorités jamaïcaines. Fitch et Malloney se mettent aussitôt en quête d'athlètes. Au contraire du film, les sprinters sélectionnés, ne s'étaient pas fait refouler auparavant aux qualifications des JO d'été, ils ont été recrutés au sein de la force de défense jamaïcaine : le capitaine Dudley Stokes, pilote d'hélicoptères, Devon Harris, lieutenant et sprinter, Michael White, meilleur sprinteur du pays, ainsi que Samuel Clayton, ingénieur dans les chemins de fer. L'équipe se sélectionne pour les jeux olympiques. A Calgary, un des athlètes tombe et se blesse. Il est remplacé par Chris Stokes, trois jours avant la compétition. Il n'était jamais monté sur un bobsleigh. Très vite, le public se prend de sympathie pour cette équipe, même les médias américains. Il faut dire qu'après l'élimination de l'équipe des Etats-Unis de hockey sur glace, les chaînes de télvision américaines ont besoin de remplir le temps d'antenne. Malheureusement, lors de dernière manche, le pilote, Dudley Stokes, perd le contrôle du bob dans un virage et l'engin se retourne. Les quatre hommes se relèvent et finissent le parcours à pieds, franchissant la ligne d'arrivée sous les applaudissements de la foule. 

 

 

 

   

  

 

   

  

 
 


 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article