posté le 22/05/11

Sugarland Express

 

 

 

 

Clovis Poplin s'apprête à être libéré de prison. Mais sa femme l'incite à s'évader pour aller récupérer leur enfant dans la ville de Sugarland. S'engage alors une course poursuite effrénée entre le duo, qui prend en otage un policier, et les autorités

 

 

Titre original : The Sugarland Express

Réalisateur : SPIELBERG Steven

Scénario : Steven SPIELBERG, Hal BARWOOD

Musique : John WILLIAMS

Pays : Etats-Unis

Date : 1974 (production et sortie)

Genre : drame

Durée : 108mn

couleur 

Interprètes : HAWN Goldie, ATHERTON William, SACKS Michael, WALCOTT Gregory, KANALY Steve, JOHNSON Ben

 

 

Fiche technique

 

 

Titre original : The Sugarland Express

Réalisateur : SPIELBERG Steven

Scénario : Steven SPIELBERG, Hal BARWOOD

Musique : John WILLIAMS

Pays : Etats-Unis

Date : 1974 (production et sortie)

Genre : drame

Durée : 108mn

couleur 

Interprètes : HAWN Goldie, ATHERTON William, SACKS Michael, WALCOTT Gregory, KANALY Steve, JOHNSON Ben

     

  

Opinion

 

    

Pour son premier film, Spielberg, nous montre à quel point il a les qualités nécessaires pour devenir un grand réalisateur. Bien sûr, il nous en avait montré un avant goût avec "Duel", mais ce dernier n'est qu'un téléfilm (même si, Spielberg le considère comme son premier film et que, par la suite, il fut diffusé au cinéma).  Goldie Hawn se révèle ici dans un registre bien différent de celui dont elle nous a habitué. Il n'y a pas vraiment de bons et de gentils dans ce film,  les personnages montrant plutôt leur côté humain. Une course poursuite insolite, drôle et émouvante à la fois. Une réussite donc, pour un "premier" film. A voir.

 

      Le film sera un échec total au box-office car Universal ne voulait pas en faire une grosse production, jugeant le sujet trop difficile. Selon d'autres informations, Universal aurait saboté sa sortie pour privilégier la sortie de "L'arnaque", avec Paul Newman, Robert Redford et Robert Shaw. Certains considéraient alors la carrière du réalisateur terminée, mais le hasard en décidera autrement. Sur le bureau de ses producteurs de "Sugarland Express", il est intrigué par un manuscrit portant le titre Jaws, ce qui signifie "mâchoires" en anglais. Une fois chez lui, il "dévorera" le livre et décidera d'en faire l'adaptation cinématographique.
 
 
 

 

 

 

 
 


 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article