posté le 17/05/11

Les aventures extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec

 

 

 

 

      Adèle Blanc-Sec est une jeune journaliste intrépide qui cherche par tous les moyens à redonner vie à sa soeur, décédée il y a cinq ans dans de bêtes circonstances dont elle se tient responsable. Croyant que le médecin particulier d'un pharaon pourrait jouir des connaissances ésotériques nécessaires pour la réanimer, elle part pour l'Égypte afin de rapatrier la momie du docteur. Une fois de retour en France, elle aide à faire évader un vieux et brillant scientifique capable de ressusciter le corps décomposé du guérisseur égyptien. Le scientifique est emprisonné pour un crime particulier : celui d'avoir ranimé un ptérodactyle, qui terrifie maintenant les habitants de Paris.

 

  

Fiche technique

 

 

Réalisateur : BESSON Luc

Scénario : Luc BESSON

Musique : Eric SERRA, Thomas DUTRONC (chansons), Françoise KOHN (chansons)

Pays : France

Date : 2010 (production et sortie)

Genre : aventures

Durée : 107mn

Couleur

Interprètes : BOURGOIN Louise, LELLOUCHE Gilles, AMALRIC Mathieu, ROUVE Jean-Paul, NERCESSIAN Jacky, GIRAUD Nicolas   

 

 

Opinion

 

  

J'ai lu les 4 premiers albums d'Adèle Blanc-Sec quand j'étais en 6e, à la bibliothèque du collège. Il y a fort longtemps donc. Je ne me souviens pas vraiment des détails des histoires mais très bien de l'atmosphère des albums. J'étais plutôt fan. C'est donc par curiosité que j'ai regardé ce film. Je n'ai pas accroché, je me suis même ennuyée. Il ne se dégage vraiment rien de ce film. Il traîne en longueur, le scénario est plus que moyen. Mais où est Tardi là-dedans ? En même temps, que pouvais-je attendre de Luc Besson ? Du talent ? Il en a eu, pour Nikita. Un bon point pour les costumes et les décors (césar du meilleur décor d'ailleurs)

 

 

Besson : "C'est une longue histoire. En fait, je suis tombé amoureux de son personnage il y a une dizaine d'années. J'avais essayé de contacter Tardi une première fois mais malheureusement il voulait faire Adèle avec un autre metteur en scène. Sur le moment, j’étais un peu triste mais comme c’était un « grand » réalisateur, j’ai trouvé cela bien et lui ai souhaité bon courage. J’ai attendu avec impatience un film qui n’est jamais venu. Au bout de trois ou quatre ans, j’ai rappelé Tardi qui m’a dit être très fâché contre ce metteur en scène, contre le cinéma tout entier. Bref, il ne voulait plus entendre parler de rien. J’ai dû le convaincre de revoir sa position. Nous nous sommes rencontrés plusieurs fois. Il a fallu lui redonner confiance, montrer patte blanche et attendre encore un an pour récupérer les droits que son agent avait cédés à quelqu’un d’autre. Après six années d’attente et de négociations, Tardi a fini par accepter de me céder les droits de son Adèle."
 
 
 
 

 

 

 

 

 
 


 

1. lolo78000  le 17-05-2011 à 15:03:14  (ton film)

petit coucou pour te souhaiter un très bon après-midi chez nous à nouveau avec la chaleur de gros bizzzous

2. laca  le 17-05-2011 à 19:33:50

j'ai pas vu, mais besson moi j'aime moyen souvent des longueurs comme tu dis...
bon je passe sur le netbook pour signaler que mon ordi (ma tour) est morte... a priori c'est serieux, veut plus du tout s'allumer, ma pause va devenir + serieuse que prévu ! espère que toi ça va mieux, bonne semaine et a bientot j'espère... bizou flo

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article