posté le 16/05/11

Tournée

 

 

 

 

Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué - enfants, amis, ennemis, amours et remords - pour repartir à zéro en Amérique à l’aube de ses quarante ans. Il revient avec une tournée de strip-teaseuses "New Burlesque"  à qui il a fait fantasmer la France... Paris !

 

 

 

Fiche technique

 

 

Réalisateur : AMALRIC Mathieu

Scénario : Mathieu AMALRIC, Philippe DI FOLCO, Marcelo NOVAIS TELES, Raphaëlle VALBRUNE

Photographie : Christophe BEAUCARNE

Pays : France

Date : 2010 (production et sortie)

Genre : comédie

Durée : 111mn

couleur

Interprètes : COLCLASURE Miranda, RAMSEY Suzanne, MARACINI Linda, MUZ Julie Ann, DE LORENZO Angela, CRAVEN Alexander, AMALRIC Mathieu

     

 

Opinion

 

     

On en disait tellement de bien que finalement j'ai été un peu déçue. Certes, Amalric filme admirablement ces Américaines pulpeuses et sensuelles ainsi que les moments d'intimités  comme cette scène à la station service (une de mes préférées), mais le film est assez inégal. J'ai aimé la prise de son, qui m'a l'air parfois directe, elle convient bien à l'atmosphère que Mathieu Amalric a voulu rendre dans son film. Le film est plutôt joyeux (un des numéros est franchement très drôle) grâce à l'exubérance des demoiselles contrebalancée par le rôle de clown triste joué par le réalisateur. A voir bien sûr.

 

      Dès l'écriture du scénario, Mathieu Amalric s'est retrouvé confronté à une indécision sur la "nature" de son projet, plus précisément au sujet de cette frontière ténue qui s'exprime entre la fiction et le documentaire. "Oui la question s’est posée dès le scénario, puis en préparation en termes de production. Que j’ai de plus en plus de mal à dissocier de la réalisation d’ailleurs. Là où l’on met l’argent, c’est déjà de la mise en scène, c’est là que le film se définit réellement en fait. Qu’on fabrique un dispositif juste. Ainsi, comme il le précise plus loin, c'est de ce flottement qu'est née l'atmosphère du film. Il n'y a pas eu d'étiquette "formelle" à appliquer mais il s'est agit plutôt de reconnaître la mise en place d'un dispositif original. "Et donc on a eu l’intuition que pour préserver l’énergie immédiate, vitale des shows, il fallait mettre en place une vraie tournée. Que la caméra ne suffirait pas aux filles, qu’il leur fallait des salles pleines. Qu’on dormirait dans les hôtels où on tournerait… Du Havre à Rochefort, en passant par Nantes, on a offert un spectacle gratuit aux gens qui signaient une décharge. On n’aurait jamais pu se payer tous ces figurants !
 
Prix de la mise en scène au Festival de Cannes 2010.
 
 
 

 

 

 

 

 
 


 

1. marcapied  le 16-05-2011 à 12:38:07  (ton film)

A sa sortie je n'avais pas envie de regarder ce film. Je viens de le voir aussi, je n'ai pas aimé du tout ! Normal je n'apprécie pas Mathieu Amalric et quand au scénario, bof...

2. Galate2  le 16-05-2011 à 13:04:52  (ton film)

Moi non plus je n'aime pas Mathieu Amalric et je n'ai pas trouvé le scénario super non plus (il ne me semble pas d'ailleurs le dire dans mon commentaire) mais j'ai bien aimé l'atmosphère. Ceci dit, je l'ai trouvé trop long. Bon film mais sans plus d'où les 3 étoiles.

3. lolo78000  le 16-05-2011 à 15:44:37  (ton film)

coucou je te souhaite un très bon après-midi et un bon début de semaine de gros bizzzous

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article