posté le 28/04/08

Full Metal Jacket

 

 

 

 

 

En 1967, à la base des Marines de Parris Island, les jeunes recrues subissent huit semaines d'entraînement avant de partir pour le Viêt-nam. Le sergent Hartman les houspille, les terrorise et leur mène la vie dure. Il les affuble aussi de surnoms grotesques : celui qui a la langue bien pendue devient "Joker", un Texan est appelé "Cowboy" et le gros Leonard Pratt portera désormais le sobriquet de "Gomer Pyle". Malgré l'aide de Joker, Pyle n'arrête pas de commettre bévues et maladresses. Il est le souffre-douleur d'Hartman et la bête noire de ses camarades, souvent punis à sa place. Il finit malgré tout par devenir un excellent tireur. Mais les semaines de souffrance et d'humiliation ont affecté sa raison. Une nuit, il est surpris par Joker et Hartman en train de jouer dans les toilettes avec un fusil…

 

 

Fiche technique                                                                                                                         

 

 

Titre original : Full Metal Jacket

Réalisateur : Stanley KUBRICK

Scénario : Stanley KUBRICK, Michael HERR, Gustav HASFORD

Musique : Abigail MEAD

Pays : Etats-Unis

Date : 1987

Genre : Guerre

Durée : 118mn

couleur

Interprètes : Matthew MODINE, Adam BALDWIN, Vincent D'ONOFRIO, Lee ERMEY, Dorian HAREWOOD, Arliss HOWARD

 

 

Opinion                                                                                                                                      

 

 

Full Metal Jacket fait référence à un type de munition utilisé par l'armée américaine. Les films de guerre ne sont pas ceux que je regarde le plus. Mais celui-là fait partie de ceux que je recommande. Il n'est pas question ici de gros bras, mais de simples hommes qui participent à la guerre du Vietnam. Le film est en deux parties : la première consiste en la formation des futurs soldats et la seconde sur leur vie au front. Le film est plutôt difficile à regarder (encore une fois, âmes sensibles s'abstenir) mais il montre bien ce que peuvent être les humiliations et les horreurs de la guerre. Ce film ne sera évidemment pas soutenu par l'armée américaine.

 

Citation :

 

"Sergent intructeur Hartman : Si vous ressortez de chez moi les loulouttes, si vous survivez à mon instruction, vous deviendrez une arme, vous deviendrez un prêtre de la mort implorant la guerre. En attendant ce moment-là, vous êtes du vomi, vous êtes le niveau zéro de la vie sur Terre. Vous n'êtes même pas humain bande d'enfoirés ! Vous n'êtes que du branlomane végétatif, des paquets de merdes d'amphibiens, de la chiasse ! Parce que je suis une peau de vache, vous me haïrez... mais plus vous me haïrez et mieux vous apprendrez. Je suis vache mais je suis réglo ! Aucun sectarisme racial ici. Je n'ai rien contre les négros, ritals, youpins ou métèques. Ici vous n'êtes tous que des vrais connards et j'ai comme consigne de balancer toutes les couilles de loups qui n'ont pas la pointure pour servir ma chère unité. Tas de punaise est-ce que c'est clair ?"

 

 

Attention : scènes difficiles

 

 

 

  

 

   

   

  

 


 

1. Soupopistou  le 27-05-2008 à 23:08:59

Si mes souvenirs sont bons, je crois que c'est le film que l'épouse de Kubrick apprécie le moins. Cela reste néanmoins une des oeuvres marquantes du cinéaste. On peut regretter que le contraste entre la première et la seconde partie de l'histoire soit un peu trop différencié. Mais ce que je trouve le plus fascinant dans ce film se passe lors de la scène finale. On y comprend qu'il y a un sniper qui élimine tour à tour chaque membre d'un commando de soldats. Là ou Kubrick est vraiment fort tient dans le fait qu'il parvient à nous faire comprendre comment est agencé le terrain. A l'aide du zoom notamment, et de plongée,contre-plongée on saisit rapidement ou se situe le sniper et ou se trouvent le commando par rapport à sa position. Une véritable leçon de mise en scène.

2. firelightstarcec77  le 02-04-2009 à 00:32:39  (ton film)

Ce film est peut-être très dur mais il retraçe bien la guerre du Vietnam....Je trouve que c'est bien de faire montrer au monde ce type de film.....Pour nous rappeller du passé....C'est important....Bisous

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article