posté le 21/04/10

Docteur Folamour

 

 

 

 

Convaincu que les communistes veulent empoisonner l’eau potable des États-Unis, le général Ripper lance une offensive de bombardiers B-52 sur l'URSS. Croyant à un exercice pour motiver les troupes, son second, le capitaine Mandrake, accepte de déclencher l’alerte rouge. Informé de ce coup de folie, le général Turgidson fait part de l’événement au président Muffley qui s'empresse de convoquer l’état-major à la salle d’opérations du Pentagone. Après discussions, il décide de prévenir le Premier ministre de l'URSS de cette “bévue” et de demander conseil au docteur Folamour, un ancien physicien nazi en charge de la recherche sur les armes…

 

  

Fiche technique

 

 

Titre original : Dr. Strangelove (or how I learned to stop worrying and love the bomb)

Réalisateur : KUBRICK Stanley

Scénario : Stanley KUBRICK, Terry SOUTHERN, Peter GEORGE

Musique : Laurie JOHNSON

Pays : Grande Bretagne

Date : 1963

Genre : comédie

Durée : 93mn

n&b

Interprètes : SELLERS Peter, HAYDEN Sterling, SCOTT George C., WYNN Keenan, PICKENS Slim, BULL Peter

      

  

Opinion

 

  

 

Docteur Folamour? Docteur Foldingue oui! Le sujet n'est pas drôle : la guerre froide mais il est traité de façon burlesque. C'est vraiment très très drôle. Une très grande réussite.

 

La sortie du film était prévue le 22 novembre 1963, mais ce jour-là est assassiné le président Kennedy. La production doit repousser la date de sortie au début de l'année suivante.

 

Peter Sellers interprète à lui seul trois rôles : le président des Etats-Unis, l'officier anglais Lionel Mandrake et le Docteur Folamour. Il aurait dû jouer un quatrième personnage, le Commandant T.J. King Kong qui pilote le B-52, mais une blessure à la cheville l'a empêché de tenir ce rôle très physique. Pourquoi quatre rôles ? Selon Kubrick, il s'agissait de quatre rôles nécessitant un grand talent comique que seul détenait selon lui Peter Sellers.

 

Le film "Armageddon" de Michael Bay fait un clin d'oeil au film de Kubrick : Dans l'une des scènes, sur l'astéroïde, le personnage un peu loufoque surnommé "Carotte" (Steve Buscemi) se met à faire du rodéo sur une tête nucléaire (comme le commandant T. J. "King" Kong), sous le regard énervé du pilote de leur navette spatiale qui lui intime l'ordre de descendre avant que "La Carotte" amusé, lui dise: "J'imitais le Dr. Folamour, vous vous rappelez ? Dans le film, quand il fait du rodéo sur une tête nucléaire..."
 

 
 

 

 

 

 

 
 


 

1. jeanmi  le 23-04-2010 à 15:19:04  (ton film)

Coucou,
ça va ?
J'aime pas trop les films de Kubrick, du coup je ne l'ai meme pas vu celui là.
Passe un bon we
bisous

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article