posté le 03/03/10

Ninotchka

 

 

 

Iranoff, Buljanoff et Kopalski sont chargés par le gouvernement soviétique d'écouler à Paris des bijoux saisis pendant la révolution, et d'acheter avec l'argent ainsi obtenu des machines agricoles. L'ancienne propriétaire des bijoux, la grande Duchesse Swana, demande à un de ses amis, Léon, d'empêcher la vente et de récupérer les joyaux. Or Léon est précisément le guide, dans la capitale, des trois Russes. Ayant eu vent de l'affaire, les Soviétiques envoient à Paris Ninotchka, qui trouve les trois compères en train de mener la grande vie. Ceux-ci appellent à la rescousse leur ami Léon qui a déjà fait la connaissance de Ninotchka, sans savoir qui elle était...

  

 

Fiche technique

 

 

Titre original : Ninotchka

Réalisateur : LUBITSCH Ernst

Scénario : Charles BRACKETT, Billy WILDER, Walter REISCH

Musique : Werner R. HEYMANN

Pays : Etats-Unis

Date : 1939

Genre : comédie

Durée : 110mn

n&b

Interprètes : GARBO Greta, DOUGLAS Melvyn, CLAIRE Ina, LUGOSI Bela, RUMAN Sig, TOBIAS George, BRESSART Felix

     

  

Opinion

 

 

J'adore!  Enfin Greta Garbo dans une comédie...et qui rit! (bon, d'accord, son rire est doublé car elle le détestait). En plus, elle est très crédible en soviétique psycho-rigide! Nommé aux Oscars, ce film ne reçu aucune statuette, il faut souligner, qu'il était en concurrence avec "Autant en emporte le vent" qui emporta aussi  les statuettes! A prendre la caricature des Soviétiques au 3ème degré au moins, sinon ce n'est plus très regardable! 

La prochaine fois, je vous parlerais de "La belle de Moscou" remake de ce film mais en comédie musicale.

 

"Ninotchka" est un des premiers films américains qui, sous des airs de comédie légère et romantique, ose proposer une critique acerbe de l'Union Soviétique sous  Statine. Le long métrage tourne en dérision la société russe de l'époque en opposant son côté triste et rigide à celui, joyeux et léger, de la vie parisienne. Les personnages de Buljanov, Iranov et Kopalski, les trois agents russes du Komintern, sont des stéréotypes caricaturés à l'extrême. Et ils présentent d'étranges et frappantes ressemblances physiques avec les trois pères de la révolution russe, Trotski, Lénine et Staline.

 

A sa sortie, "Ninotchka" fut censurée en Union Soviétique et dans tous ses pays satellites. Plus étrange, il resta interdit en Finlande jusqu'en 1988.

 

 

 

 

 

 

  

 

 
 


 

1. S  le 03-03-2010 à 23:20:17  (ton film)

ça a l'air très bien!!!
biz!!

2. lamusicienne2laube  le 04-03-2010 à 13:36:48

Hello Galate.

Alors t'as de la chance d'avoir vécu à la bonne période Clin doeil tu es aussi de la période michael jackson en plus . tu as connu ses premiers clips,..et pleins de choses.

pour ma part j'ai = connu la période des films d'aventures grand publics genre à la poursuite du diamant vert ou dans ce style, les films de spielberg qui faisaient un carton à l'époque......Ils passaient parfois des vieux hitchock encore à l'époque sur l'ancienne cinq. . la période du disney channel aussi...

c'est vraiment dommage qu'ils n'y aient plus trop de choses dans ce style là car c'est quelque chose de sympa.

bises
@+

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article