posté le 04/12/09

A ma soeur!

 

  

 

Anaïs, douze ans, se trouve complexée par son poids. Tapie dans l'ombre ou laissée pour compte, elle souffre intérieurement. C'est l'été, la mer, les vacances en famille, l'apprentissage du premier amour. Cet apprentissage, Anaïs le fait en observant sa soeur aînée Eléna.

  

 

Fiche technique

 

 

Réalisateur : BREILLAT Catherine

Scénario : Catherine BREILLAT

Musique : Jean-Paul JAMOT

Pays : France/Italie

Date : 2000

Genre : drame

Durée : 93mn

couleur 

Interprètes : REBOUX Anaïs, MESQUIDA Roxanne, DE RIENZO Libero, KHANJIAN Arsinee, GOUPIL Romain, BETTI Laura, GOLDBERG Albert

     

  

Opinion

 

   

  

Je suis très partagée en ce qui concerne ce film. A la fois, j'ai aimé le personnage d'Anaïs, la façon dont Catherine Breillat aborde les rapports entre les soeurs (point central du film), entre les parents et les petites filles, j'ai aimé aussi la morale finale de l'histoire. Mais, mais, cette même fin m'a profondément gênée, perturbée et même dégoûtée probablement parce que l'actrice est une petite fille et je ne sais pas si on peut faire jouer ça à une petite fille. Je suis pourtant ouverte d'esprit, mais là, c'était, je crois, un peu trop pour moi.  Ceci dit, c'est un beau film, bien joué, profond, qui dans son ensemble m'a plus mais je ne cautionne pas la fin et pour cette raison, je ne lui mets un "zéro pointé".  Dommage, il  aurait mérité trois étoiles. Vous vous ferez votre propre opinion. 

 

A propos du film, Catherine Breillat dit : 

 

      "J'avais en tête, depuis plusieurs années, un fait divers. Ce qui m'avait frappée était tout autant le fait divers en lui-même que la manière dont il était relaté par la presse. On cherchait visiblement à lui conférer un sens moral, pour le comprendre et l'accepter. Je me suis dit qu'il fallait raconter des histoires autrement. Puis, un jour, autour d'une piscine dans un hôtel, j'ai assisté à une petite scène : une adolescente boulotte qui, en faisant des va-et-vient dans l'eau, parlait toute seule comme si elle disait des mots d'amour à des garçons imaginaires. Il y avait aussi sa famille, sa sœur aînée. J'ai commencé à imaginer une petite fille comme elle dans ce fait divers. Et puis, étrangement, je n'avais jamais évoqué dans un film le lien que peuvent entretenir deux sœurs, alors que je l'ai moi-même connu, ayant une sœur. Je voulais explorer cette complicité absolue qui peut coexister avec une réelle férocité. C'est devenu le sujet essentiel du film."

 

 

 

 

 

   

  
 


 

1. marsupifab  le 04-12-2009 à 15:28:14  (ton film)

Bonjour galate, je connais pas ce film mais il a l'air très bien et prenant, en plus réalisé par Catherine breillat, il ne peut qu'être intéressant à voir! Bonne fin de journée

2. nath66  le 14-12-2009 à 09:53:28  (ton film)

kikouuuuuNine
Cest lundi et oui une nouvelle semaine reprend et les fetes sont proches
jespere que tu vas passé une bonne journee et je te souhaite plein de bonnes choses pour toi !
je tenvoie un gros bisoussssssss gelé lol
a plus tardPapa noel

smiley_id119141smiley_id117195smiley_id117187

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article