posté le 22/08/09

Fréquence interdite

 

 

 

 

John Sullivan, inspecteur de police, est toujours hanté par la mort de son père, survenue lors d'un spectaculaire incendie en 1969. Par une nuit illuminée d'aurore boréale et d'éclairs magnétiques, John met en marche une ancienne radio et croit entendre la voix d'un homme. Bouleversé, il reconnaît son père. Par-dela la mort et le temps, les deux hommes se parlent. Mais tout miracle a un prix et l'enchaînement des évènements va s'en trouver modifié. Face à l'étrange vague de meurtres qui se déclenche, père et fils vont se battre, chacun dans sa dimension.

 

  

Fiche technique

 

 

Titre original : Frequency

Réalisateur : Gregory HOBLIT

Scénario : Toby EMMERICH

Musique : J. Peter ROBINSON, Michael KAMEN

Pays : Etats-Unis

Date : 2000

Genre : fantastique

Durée : 108mn

couleur

Interprètes : Dennis QUAID, Shawn DOYLE, Jim CAVIEZEL, Andre BRAUGHER, Noah EMMERICH, Elizabeth MITCHELL

      

  

Opinion

 

     

 

Petit film sans prétention mais j'ai bien aimé cette histoire.

 

Gregory Hoblit a innové pour filmer les dialogues entre Dennis Quaid et Jim Caviezel. Dans le film, les deux acteurs communiquent par radio. Refusant le champ/contre-champ classique, il a réuni les acteurs dans une seule et même pièce. Chacun pouvait ainsi donner la réplique à son partenaire, rendant ainsi ces scènes plus dynamiques.

 

      Grégory Hoblit : "Fréquence interdite s'appuie sur la théorie scientifiquement admise selon laquel le temps n'est pas simplement linéaire à l'image d'une rivière s'écoulant dans le même sens. Il s'agit plutôt d'une série d'affluents entre lesquels peuvent avoir lieu des interconnexions. C'est le cas entre 1969 et 1999".

 

 

  

  

   

   

  
 


 

1. Jean-Marc  le 23-08-2009 à 09:10:39

Tu as raison "petit film sans prétention" que j'ai loué sans illusion ... A la sortie, une bonne surprise car j'ai bien aimé la manière dont l'auteur a mené sa barque sur le fleuve du temps ...
Idée original, un film un peut dans la ligne de "L'effet papillon", le premier, mais moins violent ....
Moi j'ai beaucoup aimé
Bises

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article