posté le 25/04/09

J'ai toujours rêvé d'être un gangster

 

 

 

Un braqueur entre dans une cafétéria déserte en feignant d'avoir une arme dans sa poche. Mais la serveuse ne lui prête aucune attention...

Deux hommes kidnappent une jeune ado afin d'obtenir de l'argent de son père, mais cette dernière est suicidaire...

Deux chanteurs célèbres se retrouvent dans la cafétéria et règlent leurs comptes...

Cinq anciens malfrats rêvent de refaire un braquage, mais les choses ont changé au bout de 23 ans...

  

 

Fiche technique

 

 

Réalisateur : Samuel BENCHETRIT

Scénario : Samuel BENCHETRIT

Musique : Elise LUGUERN

Pays : France

Date : 2008

Genre : comédie

Durée : 108mn

n&b

Interprètes : Anna MOUGLALIS, Edouard BAER, Jean ROCHEFORT, Laurent TERZIEFF, Jean-Pierre KALFON, Venantino VENANTINI, Roger DUMAS, Alain BASHUNG, ARNO, LANNERS BOULI, Serge LARIVIERE, Selma EL MOUISSI

      

  

Opinion

 

     

Un film qui démarre comme un muet...Des anti-héros plus qu'attachants. Ce film est vraiment très original.

Le tournage du face à face entre chanteurs fut un "monument" dans le souvenir de Samuel Benchetrit. "Ils sont arrivés à l'heure. Polis, professionnels, adorables mais... sans savoir leur texte", confie le cinéaste. "On avait peu de temps pour tourner, à peine deux nuits, et telles que les choses étaient barrées, j'ai pensé qu'on n'y arriverait jamais. Alors je me suis mis entre les deux, et je leur ai dicté le texte pendant les prises. A la Claude Lelouch ! Ça donne un rythme et des temps étranges à cette scène. Mais je crois que ça marche par rapport à ce que ça raconte et à leurs personnages. C'est étrange car je ne supporte pas qu'un acteur ne connaisse pas son texte. Et pourtant avec eux, j'ai appris que parfois ça peut donner autre chose. Pour ça, il faut avoir deux vraies personnalités comme les leurs."

 

Pour constituer le gang de vieux braqueurs, le réalisateur a d'abord fait appel à Jean Rochefort : "Je lui ai proposé ce rôle, sans avoir vraiment écrit l'histoire et il m'a dit oui. Ensuite, il s'est investi avec moi pour trouver ses collègues. J'aime beaucoup quand un acteur se mêle comme ça." Le cinéaste a également pensé à Roger Dumas. "Roger est un acteur qui me rassure beaucoup. Il a pris une dimension, et il me dit lui-même qu'il progresse comme jamais ces dernières années. C'est bien dans la bouche d'un homme de soixante-dix ans." Pour ce qui est de Laurent Terzieff, Jean-Pierre Kalfon et Venantino Venantino, les choses se sont passées entre le désir et le hasard. " Terzieff était venu voir mes pièces au théâtre, se souvient le réalisateur. Quand je l'ai appelé, il a pensé que je lui en proposais une, et a sûrement été déçu que ce soit pour un film. Il a demandé à lire, et le lendemain il m'a téléphoné pour me dire qu'il voulait faire le film. Jean-Pierre Kalfon m'intéressait parce qu'il était vraiment inattendu dans cette bande. Il me fait penser à Roger Dumas en un sens. Ils sont solides. Comme des piliers. Et il faut des piliers quand on a un groupe d'acteurs que l'on filme toujours ensemble. Entre les prises, il venait me voir pour me raconter des histoires délirantes qui lui sont arrivées dans sa carrière. Il a un ton surréaliste. Venantino Venantini, c'est mon premier assistant qui m'en a parlé. Je cherchais un acteur étranger et plutôt Italien. Pas tellement pour faire un machin métissé. Mais pour rappeler encore cette idée du cinéma transalpin d'une époque. Je me souvenais vaguement de cet Italien bègue. Je l'ai rencontré, et là, je suis tombé sur un fou. Il se baladait avec ses tableaux, qui représentent des femmes nues. Il a tout de suite compris l'esprit de cet épisode. Une fois les cinq réunis, c'était drôle de les voir ensemble. Ils représentaient un paquet de films et des millions de kilomètres de pellicule. "

 

 

 

 

   

 

 

   

    

 

 


 

1. prof83  le 25-04-2009 à 15:37:43  (ton film)

Coucou
Mon problème de photos ne s'est pas arrangé. En fait ce sont les photos grand format qui ont disparu après un certain temps. Legolas ne répond pas; il est aux abonnés absents... Je vais donc me contenter des photos petit format. Mais je trouve que ça ne fait pas très joli. Je suis un peu déçu.
ici le Mistral s'est mis à souffler;ça va dégager le ciel!
Je te souhaite une bonne soirée.
Bises.

2. calie  le 25-04-2009 à 18:27:08  (ton film)

Un petit coucou vite, vite, on sort ce soir.
J'espère que tu vas bien ?
Tu en connais des films, tu dois aller souvent au cinéma. Moi je n'y vais pas beaucoup.
Dans une semaine on part en vacances en Crète, j'ai hâte.
Bonne soirée Sourire

3. Sparkle2  le 25-04-2009 à 19:04:55  (ton film)

je ne l'ai pas vu ce film... Pourtant j'aime bien Benchetrit... Peut être parce que j'ai un faible pour lui.

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article