posté le 19/02/09

Copie conforme

 

 

 

Gabriel Dupon est représentant en boutons,  effacé et timide. Manuel Ismora est un escroc brillant, un cambrioleur audacieux. Moralement opposés l'un à l'autre, Dupon et Ismora ont pourtant un point commun, et de taille : ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau; chacun est, au physique, la parfaite copie conforme de l'autre...

 

  

Fiche technique

 

  

Réalisateur : Jean DREVILLE

Scénario : Jacques COMPANEEZ, Nino FRANK, Christiane IMBERT

Musique : René CLOEREC

Pays : France

Date : 1947

Genre : comédie

Durée : 105mn

n&b

Interprètes : Louis JOUVET, Suzy DELAIR, Annette POIVRE, Jane MARKEN, Madeleine SUFFEL, Jean CARMET, Jane MARKEN, Danièle FRANCONVILLE

 

 

Opinion

  

 

A voir pour Dreville et bien sûr Louis Jouvet. Notez la présence d'un jeune comédien : Jean Carmet.

 

 

Jean Dréville  :

"Mon premier contact avec Jouvet – que je ne connaissais pas personnellement – a été curieux. Avec ce débit saccadé qui le caractérisait, il me dit tout de go : « Vous êtes metteur en scène, je suis metteur en scène. Vous me dites ce que vous voulez et je le fais ! » .Et, contrairement aux habitudes, j'établissais ma mise en place non avec Jouvet, mais avec Léo Lapara qui faisait ainsi office de doublure. Lapara montrait ensuite ce que nous avions réglé à Jouvet qui entrait instantanément dans le personnage, et avec quel talent ! Les scènes de "doubles" représentaient une sacrée mise en place et un énorme travail de préparation technique avec les caches et contre-caches, calage de la caméra, synchronisation des pelures de transparence, etc. J'avais enregistré Jouvet dans le personnage A, puis dans le personnage B. j'avais monté les deux bandes son en parallèle avec, quand A parle, du silence sur B et vice-versa. Ce qui fait que lorsque je filmais A, Jouvet en même temps entendait B et pouvait se répondre à lui-même. Ça donnait un lien et a joué beaucoup pour la qualité de ces trucages. Lorsque les verres trinquent, par exemple, c'est le son qui fait l'illusion. En fait, les verres ne se touchent pas vraiment."

 

 

  

  

 

 
 


 

1. lamusicienne2laube  le 19-02-2009 à 23:20:30  (ton film)

salut

y'en a un sur la photo qui a pas un air commode.
sinon comment vas tu ? bientot le weekend.
au fait je ne me rappele pas te l'avoir demandé mais tu bosses dans quel domaine ?

biz
bonne soirée

2. jeanmi  le 20-02-2009 à 16:01:53

Hello,
jamais entendu parler de ce film.
passe un bon we
bisous

édité le 20-02-2009 à 16:02:12

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article