posté le 27/04/08

les yeux sans visage

 

 

 

 

Le docteur Génessier veut greffer un visage à sa fille, défigurée dans un accident dont il est responsable. Il a installé un laboratoire dans sa propriété où son assistante attire des jeunes filles.

 

 

Fiche technique                                                                                                                         

 

 

Réalisateur : Georges FRANJU

Scénario : BOILEAU-NARCEJAC, Jean REDON, Claude SAUTET

Musique : Maurice JARRE

Pays : France

Date : 1960

Genre : Fantastique/Epouvante

Durée : 88mn

n&b

Interprètes : Pierre BRASSEUR, Alexandre RIGNAULT, Alida VALLI, Juliette MAYNIEL, Edith SCOB, François GUERIN

     

  

Opinion                                                                                                                                      

   

 

Comme souvent dans les films de cette époque on devine plus qu'on ne voit. C'est là le secret finalement d'un bon film d'épouvante : la suggestion. Ici, pourtant on montre une scène particulièrement difficile, à la limitie du documentaire, que je ne raconterais pas, il faut la découvrir. L'interprétation de Brasseur en père et en chirurgien qui veut guérir sa fille quelqu'en soit le prix, et surtout celle de l'infirmière font franchement peur. L'atmosphère est inquiétante voire oppressante.  Non franchement, j'ai vraiment eu la trouille quand je l'ai vu. Un grand classique du genre,français en plus, à voir absolument! 
      Dans une séquence coupée au montage, on pouvait voir Edith Scob, filmée de dos, retirer son masque, s'échapper de la clinique et errer dans la rue, jusqu'à ce qu'elle croise une voiture et que le chauffeur, par l'expression de son visage, suggère toute l'horreur du visage mutilé de la jeune femme.
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article