posté le 22/12/08

Mon voisin Totoro

 

 

 

 

 

      Un professeur d'université, M. Kusakabe, et ses deux filles, Satsuki, onze ans, et Mei, quatre ans, s'installent dans leur nouvelle maison à la campagne. Celle-ci est proche de l'hôpital où la mère des deux filles est hospitalisée.

Explorant les alentours, Mei rencontre Totoro, sorte de créature gigantesque et maître de la forêt.

 

  

Fiche technique                                                                                                                          

 

 

Titre original : Tonari no Totoro (となりのトトロ)

Réalisateur : Hayao MIYAZAKI

Scénario : Hayao MIYAZAKI

Musique : Joe HISAISHI

Pays : Japon

Date : 1988

Genre : animation

Durée : 86mn

couleur

      

  

Opinion                                                                                                                                      

      

 

Ce charmant dessin animé n'a ni intrigue ni véritablement de scénario. On y dépeint la vie quotidienne à la campagne de Mei, Satsuki et de leur père. A cette atmosphère se mêle aussi  l'imaginaire représenté par Totoro, personnage que seuls les enfants peuvent voir. Pour ces raisons, à  la fin du film,  je me suis dit qu'il était essentiellement fait pour les enfants de 6 à 8 ans. Mais en y réfléchissant plus, sa poésie plaira aux  plus grands. En bref, comme dit mon petit frère, ce dessin animé est apaisant, calme, destressant.

      Miyasaki croque avec justesse les mimiques, gestes et attitudes de la petite fille de 4 ans : troublant.

      Miyasaki est un des créateurs de dessins animés pour lequel la nature est importante en tant que personnage de l'histoire. Les arbres, les maisons, les plantes, les animaux, les bruits de la nature y sont représentés avec justesse et précision.

      Ma scène préférée est celle où Satsuki attend son père à l'arrêt de bus sous une averse en compagnie de Totoro! Tordant.

      Le nom Totoro est une mauvaise prononciation du mot « troll » de Mei : le mot "troll" se prononce "tororu" en japonais — les sons " r" et "l" étant confondus — et ce qui donne "totoro" prononcé par l'enfant. Mei a vu un lutin dans un livre et a décidé qu'il s'agissait de la même créature.

      Le chat-bus vient d'une croyance japonaise attribuant à un chat âgé le pouvoir magique de changer de forme : c'est alors un "bakeneko". Le chat-bus est un "bake neko" qui a vu un bus et qui a décidé d'en devenir un.

On peut retrouver les boules de suies (noiraude) dans "Le Voyage de Chihiro".

      Totoro est de loin le personnage Ghibli le plus populaire.

en collaboration avec Marc Adrien

  

 

 

  



 

 

 


 

1. laptitesoso  le 22-12-2008 à 21:10:05

Bel article à quatre mains ! Joyeuses fêtes !

2. mandyforever  le 22-12-2008 à 21:50:07  (ton film)

Un petit cadeau perso t'attend ici
http://mandyforever.vefblog.net/Petit_cadeau_perso_pour_vous

gros bisous et bonne nuit

3. angelthestrange  le 09-11-2010 à 17:08:26  (ton film)

j'adore tous les films de miyasaki celui ci est de mes préférés dont princesse mononoké et le chateau ambulant . tous ces films sont absolument magnifiques autant par l'histoire et l'animation

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article