posté le 30/09/08

La vie des autres

 

 

 

Novembre 1984, à Hohenschönhausen, centre de détention de la Stasi, Allemagne de l'Est, le capitaine Gerd Wiesler, officier de renseignement modèle, enseigne aux futurs cadres de la Stasi, les techniques d'interrogatoire. Lors d'une soirée au théâtre, le ministre de la Culture, Bruno Hempf, demande au lieutenant colonel Anton Grubitz de surveiller l'auteur de la pièce, Georg Dreyman. Le ministre n'est pas indifférent aux charmes de la compagne de Dreyman, la belle Christa-Maria Sieland. Dès le lendemain, Wiesler truffe de micros l'appartement que Dreyman partage avec Christa-Maria et se relaie jour et nuit avec un agent, retranscrivant les détails de la vie du couple.

 

  

Fiche technique                                                                                                                                                         

 

 

Titre original : Das Leben der Anderen

Réalisateur : Florian Henckel Von DONNERSMARCK

Scénario : Florian Henkel Von DONNERSMARCK

Musique :  Gabriel YARED, Stéphane MOUCHA

Pays : Allemagne

Date : 2007 (2006, sortie allemande)

Genre : Drame

Durée : 137 mn

couleur

Interprètes : Ulrich MÜHE, Sebastian KOCH, Martina GEDECK, Ulrich TUKUR, Herbert KNAUP, Marie GRUBER, Thomas THIEME

       

 

Opinion                                                                                                                                                                       

 

 

 

Ce film m'a littéralement fasciné. Essentiellement, je pense, grâce au jeu de l'acteur Ulrich Mühe. Il est, dans ce film, extraordinaire. Personnellement, je considère qu'il porte le film qui, à mon sens, ne serait probablement pas aussi bon sans sa présence. Ceci dit, le scénario est bétonné, parfaitement instruit sur le plan historique. Comme premier long métrage, on peut dire que c'est réussi.

A voir.

      Le réalisateur a consacré quatre années à des recherches approfondies ainsi qu'à l'écriture du scénario, avant de tourner le film à Berlin en 37 jours.

       Ce qui a poussé Von Donnersmarck à réaliser ce film est une volonté de retranscrire l'émotion qu'il a ressenti étant enfant lorsqu'il passait la frontière entre Berlin-est et Berlin-ouest avec ses parents. Le réalisateur précise :

" cela m'intriguait et m'amusait de ressentir la même peur que les adultes. Et d'ailleurs, ils avaient vraiment peur : lorsqu'ils passaient la frontière pour aller voir leurs amis d'Allemagne de l'Est, mes parents voyaient bien qu'on nous regardait parce qu'on venait de l'Ouest. Les enfants ont un sixième sens quand il s'agit de capter les émotions. Je crois que si je n'avais pas vécu cela, je n'aurais pas su comment aborder un tel sujet "

 

      La Vie des autres a obtenu de nombreuses récompenses lors de plusieurs festivals. Il a notamment remporté, lors de l'European Film Awards, le prix du meilleur film, du meilleur scénario et du meilleur acteur. Lors de la cérémonie des German Awards il a reçu les prix de la meilleure mise en scène, du meilleur acteur, du meilleur second rôle masculin, de la meilleure photo, des meilleurs décors et du meilleur scénario. Primé meilleur film allemand de 2006, il a reçu le Prix Satyajit Ray au London Film Festival ainsi que La Clef d'Or pour la musique originale de Gabriel Yared au Festival d'Auxerre de 2006. Sans oublier les 4 Prix du public lors des festivals de Locarno, de Vancouver, de Varsovie et de Pessac en 2006.

 

Ulrich Mühe est mort en 2007.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

1. Demeter89  le 01-10-2008 à 07:29:42

J'avais l'intention de venir sur ton site pour voir le commentaire que tu lui avais mis. Et voilà pif paf, le souhait est devenu réalité, la fiche est arrivée. Merci. et encore une fois je ne suis pas déçue car avec tes recherches ont comprend toujours mieux le film.
Lundi soir, je me suis dit, chgrnnnieuieu il n'y a encore rien à la TV a part peut être ce film allemand sur ARTE. hé bien je n'est pas était déçue une seule seconde. L'histoire est intéressante avec un sujet rarement traité et pas ennuyeux. Le rythme, les dialogues et les acteurs ont merveilleusement fait de ce film un chef d'oeuvre. L'ambiance chez Dreyman et l'ambiance aau-dessus de chez lui est parfaitement perceptible et ça c'est très fort.

2. b.secret  le 21-02-2009 à 09:38:12  (ton film)

ce film j'en ai bcp entendue parlé,mais,non,je ne l'ai pas vu....mais assurément,il va falloir que je le visionne tôt ou tard,je pense que cela fait partis,du patrimoine cinématographique politicien.
Y'a des films comme ça,a voir,juste pour se rendre compte de certaines choses.
Bien a toi.

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article