posté le 06/07/08

L'affaire cicéron

 

 

 

 

 

Ankara, 1944, le valet de chambre de l'ambassadeur du Royaume-Uni propose à l'attaché d'ambassade d'Allemagne de lui vendre des photographies de documents britanniques classés top-secret. Dubitatifs, les Allemands acceptent tout en craignant un piège. Ils donnent au domestique le nom de code Cicéron. La première livraison annonçant les lieux et dates de bombardements s'avère authentique. Le marché se poursuit. Ayant besoin d'une façade pour masquer ses discrets rendez-vous, le valet paie une comtesse ruinée et la charge d'organiser des soirées mondaines où la diplomatie allemande pourra officiellement se rendre.

 

 

Fiche technique                                                                                                                                                             

 

 

Titre original : Five fingers

Réalisateur : Joseph L. MANKIEWICZ

Scénario : Micheal WILSON

Musique : Bernard HERRMANN

Pays : Etats-Unis

Date : 1952

Genre : Espionnage

Durée : 108mn

n&b

Interprètes : James MASON, Danielle DARRIEUX, Michael RENNIE, Walter HAMPDEN, Oscar KARLWEIS, Herbert BERGHOF

    

 

Opinion                                                                                                                                                                             

 

 

Comme toujours, Joseph L. Mankiewicz  fait dans le grand art. Ce film d'espionnage basé sur des faits réels est tout simplement passionnant, parfaitement réalisé et remarquablement joué. Le projet du film avait été confié à Henry Hathaway avant que Joseph L. Mankiewicz  passionné par la véritable histoire de Cicéron, ne demande avec insistance au directeur de la 20th Century Fox de pouvoir le réaliser.

Le vrai Cicéron ne s'appelait pas Diello mais Elyesa Bazna. Il a relaté son histoire dans un livre "I Was Cicero" où il parle notamment de ses complices, sa propre nièce et une femme de chambre. Le personnage de la comtesse Staviska est quant à lui le fruit des scénaristes afin d'ajouter une dimension romanesque au film. Le réalisateur  a pu rencontrer Elyesa Bazna lorsqu'il tournait les extérieurs du film à Ankara.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

1. lacalobra  le 06-07-2008 à 13:27:56  (ton film)

je ne connais pas ce film.
bon dimanche ma belle nous filons au pavillon il a l'air de faire un temps correct sans pluie, tant mieux. gros bisou et bonne journée flo.

2. jeanmi  le 07-07-2008 à 14:40:15

Coucou,
passe une bonne semaine
gros bisous

3. Fifidu38  le 08-07-2008 à 10:43:24

je ne connais pas ce film bonne semaine et
gros bisous fifi

4. lacalobra  le 09-07-2008 à 00:01:30  (ton film)

j'ai regardé love story ce soir... toujours aussi beau et triste... bien qu'ayant des heures de vol kevin a bien aimé aussi....
je te souhaite une bonne semaine, et bon courage, un gros bisou flo.

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article