posté le 10/05/08

La poursuite infernale

 

 

 

 

 

En 1882, en Californie, les quatre frères Earp ( Wyatt, Virgil, Morgan et James) accompagnent leur bétail jusqu'en Californie. A la nuit tombée, les trois frères décident d'aller en ville et laisse le soin au plus jeune d'entre eux de garder le troupeau. A leur retour, ils découvrent le jeune James assassiné et leurs bêtes volées. Wyatt Earp n'a alors plus qu'une seule idée en tête : venger James. Il devient alors shérif et engage ses frères auprès de lui. Mais sa quête de justice sera très difficile car il devra dominer le caïd de la ville, Doc Holliday, et surtout affronter un adversaire qu'il n'avait pas prévu, l'amour en la personne de la fiancée même de Doc Hooliday, Clementine.

 

  

Fiche technique                                                                                                                                                   

 

 

Titre original : My Darling Clementine

Réalisateur : John FORD

Scénario : Samuel G. ENGEL, Winston  MILLER

Musique : Cyril MOCKRIDGE, David BUTTOLPH

Pays : Etats-Unis

Date : 1946

Genre : Western

Durée : 97mn

n&b

Interprètes : Henry FONDA, Linda DARNELL, Victor MATURE, Walter BRENNAN, Ward BOND, Tim HOLT 

       

 

Opinion                                                                                                                                                                    

  

 

Ce film dépeint le passage de l'Ouest sauvage incarné par Victor Mature à une Amérique moderne symbolisée par Henry Fonda. John Ford, réalisateur de renom, a sans conteste, réalisé ici le plus grand film du genre.  Par contre, pourquoi avoir traduit "My darling Clementine" en "La poursuite infernale"? Quelle stupidité! Impressionnant! A voir en VO comme tous les films étrangers que je présente évidemment. Mais ici, la VF est paraît-il moins bonne.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

1. dame de Betton  le 14-05-2008 à 12:12:25

Le plaisir que j'ai eu à voir ce film. Et la chanson finale que j'aimerais savoir par coeur

2. KAFF  le 25-04-2010 à 18:14:18  (ton film)

Bonsoir Galate ! très très bien fait ton Blog, je vais en faire le tour. La question que je me pose est la suivante : Comment se fait-il que la plupart des films sont truffés d'incohérences ? Un exemple, dans certaines poursuites à pied ou à pieds selon qu'ils en aient un ou deux, d'un plan séquence à un autre il peut y avoir une différence de trois-cent mètres entre les deux acteurs.
PS "La vie est belle", m'avait beaucoup marqué quand je l'ai vu.

   avis    fin du dialogue
 
 
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article